• Ayan Yosef

Attraction de Talents: L'Évolution du Métier de Recruteur

Mis à jour : mars 9

On le sait, le métier de recruteur est en évolution constante et a connu de nombreux bouleversements ces dernières années. Les innovations digitales, notamment la montée en puissance des outils technologiques et des réseaux sociaux professionnels a totalement transformé le visage du recrutement.


Le marché de l’emploi et le manque de main d’œuvre a également poussé les acteurs de l’industrie du recrutement à revoir leurs pratiques et leur approche de manière significative. En effet, dans une étude menée par LinkedIn en 2017, 57% des répondants ont désigné « la concurrence pour l’embauche de talents » comme le principal défi auquel leur équipe était confrontée.


On parle d’ailleurs aujourd’hui plus d’attraction de talents que d’acquisition de talents pour illustrer cette évolution, car pour recruter, les entreprises doivent désormais attirer et susciter l’intérêt des talents sur le marché.


Face à ces changements, les recruteurs n’ont plus d’autre choix que de s’adapter et de faire preuve de créativité pour sortir leur épingle du jeu.


Quels sont donc ces nouveaux codes de l’industrie et de quelle façon le métier de recruteur a-t-il évolué pour s’y adapter?


Attraction de talents et marque employeur


Le rôle du recruteur est devenu plus stratégique et nécessite notamment une implication importante dans la communication de la marque employeur de l’entreprise sur le marché. L’objectif premier: attirer.


À travers des initiatives simples, le recruteur va permettre à l’entreprise en question de se valoriser et d’améliorer l’image et la perception qu’auront les potentiels candidats de cette organisation.


Mais où le recruteur peut-il avoir le plus d’impact dans son rôle?


C’est notamment à travers l’expérience candidat que le recruteur va pouvoir se démarquer des autres entreprises et faire une différence.


L’expérience candidat est devenue un concept essentiel en recrutement, l’objectif pour une entreprise étant de laisser une impression et un sentiment positif au candidat qui passe au travers d’un processus de recrutement, qu’il soit recruté ou non.


L’expérience candidat peut être résumé en quelques points :


Le processus de recrutement


On le sait, une mauvaise expérience lors d’un processus de recrutement peut non seulement pousser un candidat à se désengager, mais pourrait également nuire à la réputation de l’entreprise sur le marché de l’emploi.


C’est pourquoi il est important de porter une attention particulière à chacune des étapes du processus afin de s’assurer que l’expérience du candidat soit la plus réussie possible :

  • La définition de votre besoin en recrutement

  • L’attractivité de vos descriptifs de poste

  • La facilité avec laquelle un candidat postule

  • Les délais entre chacune des étapes du processus

  • La fluidité de la communication entre le recruteur et le candidat

  • Les entrevues

  • Le feedback donné

  • La présentation et la négociation de l’offre

Autant de facteurs qui vont impacter positivement ou négativement l’expérience que le candidat va vivre à travers ces étapes.


L’intégration


L’intégration est une étape clé en recrutement dont le recruteur est en partie responsable. La réussite du processus d’intégration va sensiblement impacter la suite du cycle de vie de l’employé dans l’entreprise, c’est pourquoi une attention particulière devra être portée aux différents éléments qui la composent.


La présence en ligne


La présence en ligne comprend non seulement le site web de l’entreprise, notamment la page carrière, mais également la présence sur les différents réseaux sociaux : LinkedIn, Facebook, Instagram…


À l’aide de ces outils, les organisations ont aujourd’hui la possibilité de communiquer directement avec leur cible, de refléter de manière transparente qui elles sont, quelles sont les valeurs qu’elles prônent et donner une image fidèle de leur réalité interne aux potentiels candidats.


Plus des efforts seront investis dans l’exploitation de ces outils et dans la création de contenu pertinent, plus une organisation donnera l’envie aux candidats de les rejoindre. L’impact et la possibilité de voir le trafic généré se convertir en embauche sera d’autant plus amplifié.


Attraction de talents et numérisation


Les nouveaux outils technologiques se sont introduits dans tous les domaines de nos vies, autant sur le plan personnel que professionnel.


Évidemment, l’industrie du recrutement n’y a pas échappé et l’ère numérique a joué un rôle important dans l’évolution du métier de recruteur et dans l’attraction de candidats.


Depuis la création des premiers sites d’emploi dans les années 90, les recruteurs sont passés du recrutement traditionnel au e-recrutement en très peu de temps.


Alors que cette nouvelle façon de recruter était d’abord limitée à la publication de postes sur internet, plusieurs outils ont rapidement fait leur apparition.


Les réseaux sociaux


De nos jours, le recrutement se passe quasi-essentiellement en ligne, notamment sur les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn ou Shapr qui ont connu une montée en puissance exceptionnelle ces dernières années.


Aujourd’hui, les candidats recrutés sur les réseaux sociaux professionnels représentent 40% des embauches de qualité pour les organisations.


Les réseaux sociaux sont un moyen d’entrer en contact, d’interagir et de recueillir davantage d’informations sur les candidats. Les plateformes permettent également de publier les postes à pourvoir, mais aussi de communiquer sur l’entreprise, sa culture et son environnement de travail afin de projeter une image attrayante de l’entreprise qui recrute.


Le sourcing


Grâce aux bases de candidats constituées par les différentes plateformes d’emploi, une nouvelle méthode de recrutement a vu le jour ces dernières années.


Le « sourcing » comme on l’appelle, est une méthode de recherche proactive qui consiste à approcher les talents via les différentes plateformes sans que ceux-ci n’aient manifesté un intérêt pour le poste ou l’entreprise qui recrute.


Avec l’utilisation de mots-clés, le recruteur va pouvoir cibler des profils pertinents et les approcher pour leur présenter les opportunités à pourvoir.


Les données


Selon le rapport sur les tendances mondiales du recrutement 2018, la majorité des recruteurs utilisent désormais les données dans leur travail.


Bien que leur utilisation ne soit pas encore complètement démocratisée, les données, lorsqu’elles sont de bonne qualité, sont un outil stratégique pour mettre en place des stratégies de recrutement efficaces, mais aussi prendre de meilleures décisions de recrutement, ce qu’on appelle l’intelligence artificielle (IA).


Les données permettent de se baser sur des éléments factuels et de mettre de côté nos sentiments ou notre jugement personnel pour prendre de meilleures décisions en termes d’attraction et de recrutement.


En conclusion


Le métier de recruteur est en constante évolution. Pour s’assurer d’attirer les meilleurs talents et rester compétitifs sur le marché de l’emploi, les professionnels du recrutement doivent désormais se démarquer.


Stratégies marketing, numérisation, utilisation des réseaux sociaux… Autant de méthodes et d’outils qui doivent être adoptés pour attirer les talents, dans un contexte où la pénurie se fait de plus en plus sentir.


Malgré ces nouveaux enjeux et les évolutions, la dimension humaine reste un aspect essentiel de ce métier, qui devra continuellement être développé et cultivé.

Cet article vous a plu? Partagez-le!


Suivez également SEZAM Conseil sur notre page LinkedIn pour lire toute notre actualité.

© 2019 SEZAM Conseil | Tous droits réservés

NOS COORDONNÉES

Adresse : 440 rue Sainte-Hélène, Suite 200, Montréal, QC H2Y 2K7

Bureau : +1 (514) 282-0006

 

Courriel : info@sezam-ca.com

NOUS SUIVRE

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône YouTube

RESTEZ INFORMÉS