L’industrie manufacturière vise une plus grande diversité de genres

Source: Magazine MCI


Le constat est le même, ici comme ailleurs : l’industrie manufacturière peine à attirer les femmes. Ce constat est encore plus aigu au Québec qu’ailleurs dans les principaux pays industrialisés : les femmes ne forment ici que 26% de la main-d’œuvre manufacturière, alors qu’elles comptent pour près de 50% de la population active.


Devant ce constat, et dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, le Centre de recherche industrielle du Québec, Investissement Québec et Manufacturiers et Exportateurs du Québec ont uni leurs forces pour créer le collectif Femmes 4.0, qui vise à accroitre cette proportion à 35% d’ici cinq ans.