• Aiman El Khorassani

Entrepreneur Général : Faire Face À La Pénurie De Main-d’Oeuvre

On entend beaucoup parler de pénurie de main-d'œuvre dans l’industrie de la construction et les entrepreneurs font partie des acteurs les plus affectés par les difficultés à recruter.


La pénurie de main-d’œuvre est causée par plusieurs phénomènes :


  • Le vieillissement de la population qui touche tous les secteurs d’activité et en particulier celui de la construction. Les acteurs concernés ne doivent plus seulement recruter pour accompagner leur croissance, mais également trouver les ressources pour remplacer les départs à la retraite.

  • Les étudiants s’orientent de moins en moins vers les métiers de la construction. Ceci est notamment dû aux aprioris sur l’industrie. Le bassin de nouveaux candidats se réduit d’année en année au profit des industries dites plus innovantes et tendance sur le marché.

  • La concurrence féroce par des industries connexes de la construction qui sollicitent les mêmes profils pour des enjeux différents (miniers, manufacturiers, donneurs d’ouvrage…).


En ce qui concerne les entrepreneurs généraux et spécialisés, l’enjeu est double. Ils doivent faire face à la pénurie de main-d’œuvre, mais également gérer les enjeux générationnels qu’ils rencontrent.


En effet, le contexte de plein emploi donne le choix aux nouvelles générations et celles-ci préfèrent s’orienter vers des choix de carrière plus en phase avec leur mode de vie et leurs valeurs actuelles : qualité de vie, flexibilité, innovation, technologie…


Pourquoi l’entrepreneur peine-t-il dans sa rétention?


On rencontre régulièrement des employés qui émettent le souhait de changer d’employeur et de basculer du côté du donneur d'ouvrages (propriétaire, représentant du client ou mandataire). Ils quittent pour s'orienter, par exemple, vers les départements de construction d'institutions publiques, d'enseignes commerciales, de consultants ou même de développeurs immobiliers...


On peut résumer les arguments qui motivent les employés à partir en quelques points :


  • Rejoindre un environnement moins stressant, car moins d'intervenants à gérer.

  • Avoir une pression financière moins importante, car la responsabilité est absorbée par l’entrepreneur et la construction n’est pas le cœur de l’activité.

  • Évoluer dans un milieu plus corporatif.

  • Avoir plus d’opportunités d’évolution et de développement.

  • Pouvoir observer la partie affaires d'un projet de construction (marketing, budget, ventes, etc.)


ll était habituel de voir un employé basculer du côté client après une vingtaine d'années passées dans l'exécution de travaux. Seulement, on observe ces choix de carrière de plus en plus tôt et le chemin inverse est définitivement chose rare.


Lorsque des personnes quittent leur emploi après avoir travaillé pour un entrepreneur pendant 5, 10 ou 15 ans, c'est une perte sèche de ressources pour l'industrie. Des ressources d’expérience qui possèdent, un savoir, un savoir-faire et surtout des relations.


Comment attirer/fidéliser la main-d’œuvre


Le contexte de plein emploi complique la tâche, car pour recruter, on doit cibler des personnes déjà en poste et donc les attirer. Certains entrepreneurs semblent négliger l’importance de cet aspect.


De nombreux entrepreneurs travaillent fort pour changer les codes de l’industrie et contrer la pénurie de main-d’œuvre.


Certains n’hésitent pas à prendre des initiatives, telles que la mise en avant de la culture d'entreprise à l'interne ou la création d'un environnement « intrapreunarial ».


Beaucoup prennent conscience de l'importance du rôle des ressources humaines et bâtissent une stratégie d'affaires réfléchie basée sur le développement et l'entretien de partenariats durables avec les différentes parties prenantes (clients, fournisseurs et sous-traitants). Et tout cela, sans compromettre leur compétitivité.


Le marché d’aujourd’hui offre une multitude d’opportunités, tant au niveau des projets que des moyens de financement. Cependant, la croissance des entreprises est freinée par les défis de recrutement et de rétention. La clé de leur succès repose donc sur la gestion du capital humain.


Au-delà des actions de l’employeur lui-même, le vrai changement de fond passera forcément par ses employés, car les défis rencontrés sont une opportunité de pouvoir prendre des initiatives et faire évoluer les choses.


Et vous, que faites-vous pour transformer les codes de l’industrie ?

Nos coordonnées

 

Adresse : 440 rue Sainte-Hélène, Suite 200, Montréal, QC H2Y 2K7

Bureau : +1 (514) 282-0006

 

Courriel : info@sezam-ca.com

Abonnez-vous à notre infolettre :

© 2019 SEZAM Conseil | Tous droits réservés

  • LinkedIn - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle